logo-lips
Make Up For Ever (Professional - Paris) (Home)
Chroniques
Laurence Laborie, Photographe — Portrait d'une artiste (1/2)

Laurence Laborie, récemment récompensée d’un Award pour son travail de photographe mode et beauté, a travaillé en tant que pro avec les plus grandes marques depuis plus de vingt ans. Elle est reconnue comme l’une des photographes de mode les plus influentes de sa génération. Découvrez de ce qui l'inspire dans cet entretien en deux parties dans lequel elle révèle comment elle a commencé la photographie - et ce qui la motive encore aujourd’hui.

Laurence Laborie, Photographe — Portrait d'une artiste (1/2)

POUR LES PHOTOGRAPHIES BEAUTÉ, NOUS SÉLECTIONNONS DES MODÈLES AVEC DES TRAITS PARFAITS, MAIS C’EST BIEN PLUS QUE CELA, IL FAUT QU’IL Y AIT QUELQUE CHOSE DANS LEUR REGARD, DANS LEUR ATTITUDE POUR QUE LE MAQUILLAGE SOIT MIS EN VALEUR.

Laurence Laborie, Photographe — Portrait d'une artiste (1/2)

Laurence Laborie, récemment récompensée d’un Award pour son travail de photographe mode et beauté, a travaillé en tant que pro avec les plus grandes marques depuis plus de vingt ans. Elle est reconnue comme l’une des photographes de mode les plus influentes de sa génération. Découvrez de ce qui l'inspire dans cet entretien en deux parties dans lequel elle révèle comment elle a commencé la photographie - et ce qui la motive encore aujourd’hui.

MAKE UP FOR EVER : POUVEZ-VOUS ME PARLER UN PEU DE VOUS ET DE VOS EXPERIENCES EN TANT QUE PHOTOGRAPHE ? COMMENT AVEZ-VOUS COMMENCE ?

 

Laurence Laborie: En fait, ça a commencé par hasard. Quand j’étais ado, j’ai trouvé un appareil instantané sur un banc et j’ai commencé à l’emmener partout avec moi. Je prenais des photos, mais je remarquais qu’elles n’avaient rien à voir celles que je voyais dans les magazines de mes parents – ces photos incroyables qui rendaient tous les sujets magnifiques.
J’ai réalisé qu’il devait y avoir quelque chose de plus, qu’il ne s’agissait pas simplement de regarder à travers l’objectif et de shooter. Il devait y avoir un certain secret derrière ces photos, et je devais absolument le percer.
A l’époque, j’étais étudiante en ingénierie, je me suis donc naturellement penchée sur l’aspect technique de la chose – j’ai trouvé cela magique. Je pense que la photographie était simplement quelque chose que je devais faire – cela fait partie de moi.
Je me suis ensuite retrouvée dans le monde de la mode et de la beauté, par hasard, encore une fois. Quand j’étais étudiante ; j’ai été remarquée par une agence de mannequin. Comme j’avais peu d’argent, j’ai voulu essayer le mannequinat. Bien sûr, déjà passionnée par la photo et très inspirée par les magazines de mode, j’ai commencé à shooter des lookbooks pour des amies mannequins. Je trouvais cela tellement gratifiant de travailler avec des mannequins professionnels, qui savent jouer avec leur image, et les choses ont commencé à partir de là.

MAKE UP FOR EVER: QU’EST-CE QUI VOUS INSPIRE DANS VOTRE TRAVAIL?

Laurence Laborie: J’essaye vraiment de raisonner avec un œil « mode ».  Même quand il s’agit d’un shooting pour une campagne Beauté, j’essaye de construire le shoot comme je le ferais pour une campagne Mode. Pour moi, la vraie beauté réside dans le mouvement, que l’on retrouve dans les photos de mode. J’essaie d’intégrer cela dans mes shootings beauté.

MAKE UP FOR EVER: QU’EST-CE QUI DIFFERENCIE UN SHOOT MODE D’UN SHOOT BEAUTE?

Laurence Laborie: Sur un shoot mode, l’attention est bien sûr portée sur le vêtement. Les proportions sont importantes, et doivent être respectées. Le mouvement est aussi important. Il faut même prendre en compte la façon dont l’air influe sur le vêtement.
Dans un shoot beauté, l’objectif est réellement de mettre en valeur la beauté du mannequin.  Cela implique d’utiliser différents types de mannequin pour différents types de shootings. Il y a des filles qui peuvent tout porter, un petit haut ou un perfecto en cuir, et elles ont l’air sublime. Pour les photographies beauté, nous sélectionnons des modèles avec des traits parfaits, mais c’est bien plus que cela, il faut qu’il y ait quelque chose dans leur regard, dans leur attitude pour que le maquillage soit mis en valeur.

 

MAKE UP FOR EVER : QUELLES EMOTIONS ESSAYEZ-VOUS DE FAIRE PASSER A TRAVERS VOTRE TRAVAIL ?

Laurence Laborie: Quand je shoote une campagne, je prends en compte les attentes de la marque, le message qu’elle veut transmettre. A partir de là, j’essaie de faire ressortir une émotion ou une attitude en particulier –confiance, sensualité, arrogance. Mais, ce qui prime avant tout, pour moi, c’est de prendre des photos qui me plaisent. Je veux donner un sentiment de désir intense à la personne qui observera mes clichés.

 

MAKE UP FOR EVER: QUELS SONT VOS FUTURS PROJETS?

Laurence Laborie: Je travaillais sur une exposition pendant un moment, mais avant cela je dois me concentrer sur la production d’un book de mes différents travaux – un book sur les femmes. J’aimerais aussi commencer à travailler sur des vidéos, les possibilités sont incroyables et démultipliées avec le digital.
J’ai réellement besoin de m’isoler un peu dans ma maison de campagne, en Normandie, là où la lumière est vraiment spéciale – claire, colorée, pas comme les tons gris que l’on peut retrouver à Paris. Ensuite je dois juste me remonter les manches, et m’y mettre!

Retrouvez prochainement la seconde partie de l’interview de Laurence sur les différentes qualités de lumière.

  • Tags:
  • Light,
  • Beauty photography,
  • Fashion photography,
  • Makeup,
  • Backstage.